Quand les gens me demandent : "C'est quoi l'Aïkido ?" ou me disent "L'Aïkido, c'est un sport de fillette !!!", je reste souvent bouche bée, pas que je ne sais pas répondre mais parce que l'Aïkido est un vaste sujet!

L'Aïkido c'est quoi ? Tout d'abord, c'est un Art Martial Japonais, dans tout le sens du terme et ensuite, je dirai que c'est un Art de vivre.

 

L'Aïkido, Art Martial

Art de combat, il permet de se défendre, ou plutôt de générer une attaque de l'adversaire, pour mieux la contrer, le mieux étant la non violence, base mentale de l'Aïkido. Les principes de l'Aïkido ont été découverts par O Sensei Morihei UESHIBA. C'est une synthèse de tous les arts martiaux japonais.

Et alors, Sport de Fillette ? Oui et NON. Non, l'Aïkido n'est surtout pas un sport. Il n'y a pas de compétition. C'est un Art au même titre que la peinture ou la musique. Van Gogh n'est pas meilleur que Monet. Mozart n'est pas meilleur que Chopin. Mais oui, l'Aïkido est adapté à une fillette à jupette. Elle peut mettre par terre un méchant monsieur. Elle n'a pas besoin de force mais besoin d'un cerveau bien aiguisé.

 

Un Art de Vivre

En premier lieu, je dirai que l'Aïkido fait partie de ma vie. Il m'aide tout le temps, pas forcement que sur le tatami. Il m'aide à me comprendre et à comprendre les autres. L'Aïkido est très déroutant. Il demande une remise en question permanente. L'Aïkido rassemble mon corps et mon esprit.

En second lieu, l'Aïkido est un art oriental, il n'est donc pas basé sur notre esprit occidental. Pour prouver qu'on progresse, on n'a pas besoin de médailles, pas besoin de ceintures de couleur ou d'être le meilleur à l'école. Surtout, on ne se juge pas en fonction des autres mais on se juge soi-même, et c'est carrement plus dur!

Franchement l'Aïkido, c'est génial !!! Si vous voulez en savoir plus, cliquez sur le lien : http://aikido.ptimalin.net/wiki/doku.php?id=accueil

« Pratiquons avec sincérité l’Art de la Paix et les pensées mauvaises, les actions négatives disparaîtront naturellement. Le seul désir qui doit subsister est celui d’une soif toujours grande d’entraînement dans la Voie. »

Morihei UESHIBA